Gargantua à Sérignac (in the Lot)

Il y a fort fort longtemps, un couple de géants, certainement Gargantua et son aimée, parcoururent le Lot avec dans l’idée d’édifier une église à Cambayrac. Arrivés en haut d’un champ, à Sérignac, très exactement au lieu dit des « Garroustes », ils purent enfin apercevoir le petit village (village pourtant situé à 13 km de là, mais ils ont de bons yeux, ces géants).

dscf7958.jpg dscf7955.jpg dscf7951.jpg

Hélas, celui-ci était déjà pourvu d’un édifice du genre. Les bras leur en tombèrent et avec, les lourdes pierres qu’ils trimballaient. Ce tas de pierre forma ainsi un dolmen, autrement nommé le Tombeau ou Roc du Géant (Beaucoups de sites gargantuesques revendiquent la sépulture du géant. Nous, nous savons bien qu’elle n’est pas ici : il faudrait être complètement fada pour creuser un trou de la taille d’un géant dans tout ce caillou….). Aujourd’hui il n’en reste que des vestiges, car la table (la dalle supérieure) à malheureusement disparu.

dscf7966.jpg dscf7976.jpg

dscf7964.jpg

Mais vous pouvez toujours vous y rendre, et pour cela rien de plus simple :
dscf8378copier2.jpgRejoignez Sérignac en passant par Floressas. Arrivés à l’entrée du village, retournez-vous : vous apercevrez le point culminant du lieu. Coupez à travers champs et remontez en lisière de forêt : juste après la tranche creusée pour l’eau, caché dans les fourrés, vous verrez enfin le fameux édifice. Si vous êtes perdus, demandez au gentil Môssieur de la ferme des Garroustes. Il se fera un plaisir de vous en indiquer le chemin…

Aussi, on entend parfois certains habitants de Floressas, surement jaloux des gargantuesques cailloux de Sérignac, parler d’un autre tumulus ou de « pierres plantées » au lieu dit « Peyre Rouge ». Les gaulois y auraient fait des sacrifices humains, ce qui aurait donné à la terre sa couleur rouge… L’abbé Relhié (curé à Floressas de 1910 à 1916, qui, grâce à ses recherches, a laissé une monographie assez complète sur l’histoire de Floressas) refusa cette légende, et précisa qu’à Peyre Rouge, il n’a jamais eu « que d’énormes blocs erratiques de grés ferrugineux ; de tumulus, pas de traces »… Hum huuuumm…

Trouvez un site Gargantuesque près de chez vous dans « Gargantua, roi d’Utho…pic »



« Plouf » crie le caillou

«Plouf», ou «plop»… Tel est le cri du caillou qui se jette à l’eau.
plop.jpgIl est produit par la fermeture de la cavité de l’air entraîné lorsque le caillou pénètre dans l’eau. Les chercheurs français du Laboratoire de physique de la matière condensée et nanostructures (CNRS/Université Lyon I) se sont très sérieusement penchés sur l’étude de ce phénomène : celui-ci dépend en effet de la vitesse d’impact du caillou (qui doit dépasser un certain seuil pour que l’on entende un «plouf»), ainsi que de la nature de sa surface.

Pour réaliser ce travail, ces messieurs ont donc filmé à 3000 à 4000 images/seconde et ce pendant plus de six mois la chute de billes et de cailloux dans un aquarium depuis une hauteur de 1,25 mètre. «Nous avons filmé pour voir la différence. […] Ce sont les détails qui nous intéressent.»

Image de prévisualisation YouTube

Lorsqu’un caillou entre dans l’eau, un fin film d’eau monte le long de la pierre. Ce film se comporte différemment en fonction de sa surface…

(suite…)



Bien serré au creux de ta paume…

ok300x400.jpg
Bien serré au creux de ta paume,
Le caillou blanc ramassé en chemin
S’est endormi, tiède comme un oiseau

Mais soudain on dirait qu’il bouge
Il vient de frémir dans ta main,
C’est un coeur qui bat sourdement,

Un simple caillou blanc
Comme le cœur du monde dans ta main.

 

Pierre Gabriel
Le Printemps des poètes,
Seghers, Paris 2004, p. 89

Merci Krapito pour ce joli poème….



Encelade, le Géant prisonnier des cailloux

etna.jpg
« Mais juste à côté tonne l’Etna au milieu d’horribles bouleversements. Tantôt il projette dans les airs un sombre nuage, tout fumant de noirs tourbillons et de cendres ardentes, et il soulève des gerbes de feu si haut qu’il semble lécher les étoiles ! Tantôt, dans un vomissement, il dresse des masses de roc, entrailles arrachées à la montagne, où il accumule avec bruit des pierres liquéfiées, ou il brûle en bouillonnant au fond de son abîme« . Virgile, l’Enéide (III, 570, 582).

Tous les symboles de la gigantomachie (lutte des géants et des dieux ) semblent avoir été empruntés aux phénomènes volcaniques, aux souvenirs des éruptions et des tremblements de terre :

613pxathenaenkeladoslouvreca3662.jpgLes Géants, fils de Gaïa, la Terre (qui les a engendrés pour venger les Titans que Zeus avait enfermés dans le Tartare) entassent des montagnes comme on entasse des cailloux, et les projètent contre le palais de l’Olympe. Ils manient de grands arbres devenus des torches, vomissent des flammes et font entendre d’effrayantes clameurs. Vaincus ils sont confinés sous les rocs tourmentés où persistent des manifestations du volcanisme.
Ainsi, les profondeurs de l’Etna devinrent la dernière demeure du puissant Géant Encelade

(suite…)



Le Palais de cailloux du Facteur Cheval

Il était un facteur. Il était un facteur qui aimait les cailloux. Il était un facteur qui, au fil de ses tournées journalières de 34 kilomètres (!!!) dans la Drôme, ramassait les pierres et les glissait dans ses poches. Il était un facteur qui, au grès de ses rêves de voyages (certainement nourris par l’expansion de la carte postale, née en France en 1873, pleine époque coloniale), se mit en tête de construire un « Palais Idéal ». Il était un drôle de facteur : le Facteur Cheval….

mediumtimbrepalaisideal2.jpg

«J’avais dépassé depuis trois ans ce grand équinoxe de la vie qu’on appelle quarantaine. Cet âge n’est plus celui des folles entreprises et des châteaux en Espagne. Or, un jour du mois d’avril en 1879, en faisant ma tournée de facteur rural […] mon pied accrocha quelque chose qui m’envoya rouler quelques mètres plus loin [...] Je fus très surpris de voir que j’avais fait sortir de terre une espèce de pierre à la forme si bizarre, à la fois si pittoresque que je regardais autour de moi. Je vis qu’elle n’était pas seule. Je la pris [...] et je l’apportais soigneusement avec moi. A partir de ce moment, je n’eus plus de repos matin et soir. Je partais en chercher; quelquefois je faisais 5 à 6 kilomètres et quand ma charge était faite je la portais sur mon dos...
(suite…)



Sleeveface rue St-James

dscf7696400x300.jpg

 

Maria-Céline et Karen-Carmen l’avaient prédit : « Il n’y aura QUE du beau monde dans la rue St-James (à Cahors in the Lot)… ». Et elles avaient vu juste ! Imaginez : Jacques Brel, Joe Cocker, Maxime Le Forestier, Nina Hagen… et j’en passe, y sont tous venus fêter la Musique dans la joie et la bonne humeur…

dscf7666300x400.jpg dscf7620300x400.jpg dscf7611300x400.jpg dscf7604300x400.jpg dscf7580300x400.jpg dscf7573300x400.jpg dscf7502300x400.jpg

… au milieu de ces femmes qui sont tellement jolies…

dscf7705300x400.jpg dscf7578300x400.jpg dscf7615300x400.jpg dscf7610300x400.jpg dscf7587300x400.jpg dscf7575300x400.jpg dscf7538300x400.jpg

Il y en avait tant et tant qu’il ne m’a pas été possible de mettre toutes les photos sur le blog (« Arrrrg! » crie le Kayu). Vous pouvez cependant aller voir vos tronchbinettes en boucle au Barouf pas plus tard que dès maintenant…

Merci à tous et à l’année prochaine !



Les qualités d’un roc…

guerriersbayon2.jpg
« Le guerrier de la lumière a les qualités d’un roc.
Quand celui-ci se trouve en terrain plat et que tout, alentour, est en harmonie, il demeure stable. Les gens peuvent bâtir leurs maisons par dessus, la tempête ne détruira pas ce qui a été construit.
En revenche, lorsque le terrain est incliné, les choses alentour ne peuvent se maintenir en ordre ni en équilibre ; il révèle alors sa force et roule droit sur l’ennemi qui menace la paix. Dans ces moments là, le guerrier est dévastateur, et nul ne parvient à le retenir.
Un guerrier de la lumière pense simultanément à la guerre et à la paix, et il sait agir selon les circonstances.« 

Paulo Coelho, Manuel du Guerrier de la Lumière



l’Oeil de Tigre de M’sieur Rocheux

rugal1109542851zrocky3loeildutigre.jpgEtre un individu doué d’intelligence et de raison n’est pas chose aisée par les temps qui courent, et cela nous pousse bien souvent à nous poser toutes sortes de questions existentielles du type : Pourquoi que le trois de Rocky y s’appelle l’Oeil du Tigre ? Que la pierre s’appelle ainsi à cause de sa ressemblance avec l’oeil du félin, soit, c’est facile, mais avec l’oeil de Stallone, là, vraiment, moi pas comprendre…

Après de nombreuses nuits sans sommeil, à me tourner et me retourner dans mon lit, à guetter les premières lueurs du jour pour que s’abrègent mes souffrances, je décidai de mener mon enquête…

quiestenlignetifm7.png

tigereye03.jpgBon. Ce n’était déjà pas dû au fait que Rocky veuille dire « Rocheux », in english, car on aurait pu à ce moment là intituler tout simplement le film « Rocky 3, la revenche de le caillou »…

tigereye03.jpgNi à cause de son nom, Balboa, qui en vérité est le nom d’un cratère lunaire, et chacun sait que les cailloux de Lune sont gris et non zébrés bruns dorés avec des dépôts de fibres de fer brunâtres…

tigereye03.jpgCe n’était pas non plus pour Philadelphie, ville natale du héro : les gisements de cet agrégat de quartz ne se trouvent pas dans l’est mais dans l’ouest des Etats-Unis (ainsi qu’en Afrique du Sud, dans l’ouest de l’Australie, en Birmanie et en Inde)…

tigereye03.jpgEnfin, cette pierre opaque et dure, servant traditionnellement dans de nombreuses civilisations à éloigner les serpents, n’était pas non plus sensée protéger notre héro d’une attaque de son adversaire, puisqu’on vient de vous dire qu’elle éloigne les serpents, pas les boxeurs…

Quelques heures de visionnage et de revisionnage de film plus tard, je ne comprenais toujours pas pourquoi que le trois…
Le trois. Le trois… Trois p’tits chats ? Les trois Grâces ? La guerre de Troie ? Pfffft… Tic…tac…tic…tac… Pô facile…tic..tac…tic..tac…tic..tac…

67a.jpgMais oui ! M’enfin, mais c’est bien sûr ! Le chiffre trois, c’est celui du plexus solaire ! Et cette pierre, si je n’m'abuse, appartient bien à ce chakra ! Je la tenais, ma piste : sans attendre, je purifiai mon bout de crocidolite enrobé de quartz au soleil, le posai où-ce-que-le schéma-te-dis-qu’-il-faut-que-tu-l’-mettes, et la lumière se fit enfin sur ce mystère…

(suite…)



Le chêne qui avait un caillou dans la chaussure…

Il était un géant, berger de son métier, qui menait son troupeau tout près de Lentillac-du-Causse, in the Lot. Alors qu’il n’était parti que depuis un kilomètre seulement en direction de Figeac, une douleur vive au talon le contreint à s’arrêter là…
« Comment les cailloux ont-ils appris à entrer dans les chaussures mais n’ont jamais appris à en sortir ? »
Le géant, un peu gland, ne put certainement jamais répondre à cette question, car il prit racine et devint chêne. Aujourd’hui, ayant subit l’usure du temps, sa chassure a disparu, et seuls les taquins cailloux restent au pied du gros arbre, surmontés d’une cheville de 4 m de circonférence.

dscf4079.jpg dscf4086.jpg dscf4083.jpg

Il est dit que si on ne trouve pas de solution à un problème, il faut suprimer le problème. Les moutons qui viennent encore parfois rendre visite à leur vieil ami en s’abritant sous son dru feuillage l’ont bien compris, eux : ils ne portent pas de chaussures…



Pensée du jour

299248.jpg

 

 » Certaines personnes, grâce à leur sensibilité particulière, parviennent à extraire d’un simple caillou une beauté piétinée. »

René Cendres



1...45678...10

Taoundart Net |
pierredu27 |
Entrez, faites comme chez vous |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ma vie les animaux
| gogo
| fuller47