2ème Chapionnat interplanétaire de Feuille-caillou-ciseaux

affichervb08.jpg Et oui, il fallait s’y attendre, les barjos de Areriroru (Arts et Rires aux Rues, association pour la promotion de la bonne humeur) ont encore frappé : aujourd’hui à Lausanne se tenait le 2ème championnat interplanétaire de Feuille-Caillou-Ciseaux : le Chifoumi (voir article sur ce thème).

Je ne désespère pas d’y participer un jour, en attendant je fignole mon costume et travaille mes assouplissements de poignet… A bientôt les Suisses (décidément, ils sont vraiment trop forts…)!!!



Tafraout, capitale marocaine du caillou

  »l’instinct, c’est comme cet oiseau qui mourait de soif et qui a pu boire l’eau de la cruche en jetant des cailloux dedans. « 

James Joyce, Ulysse (1922)

Tafraout

Signe de bienvenue de Tafraout, capitale marocaine du caillou.
Rendez-vous donc sur le chouette blog entièrement dédié à cette ville nichée au creux des montagnes de granite rose. Vous serez amenés à y découvrir, entre autres, un rocher haut et incliné dit « Chapeau de Napoléon », les rochers peints d’Awmerkt, des cailloux à forme humaine ou animales, des gravures rupestres, un caillou qui dort… Chiche, on part en vacances ?
Petite balade à Tafraout par ici…



Happy Blogday to you !!!

badgeyellow.gif
Le mot BLOG, correspond de manière graphique à 3108
(3 pour le B, 1 pour le l, 0 pour le o et 8 pour le g )
Mais 3108 correspond aussi à une date : le 31 Août
Voila pourquoi aujourd’hui, c’est le Blog Day….

Le Blog Day, c’est un jour pour faire connaître d’autres blogs, donc d’autres cultures et d’autres centres d’interêts, créés par des gens très sérieux et par d’autres plus farfelus… Il en est tellement que le choix n’est pas évident. Hum hummmm, après mure réflexion, je vous présente donc ma petite sélection :

- Une année à Ethnicité, où il fait bon vivre…,
- Krapo-arboricole, le blog des Géants Verts, où règne le végétal…
- Faune, défenseur des nanimaux en herbe (et pas que des insectes)…
- Rubulo, photo-BD en français, fotostrioj en esperanto…
- Les caravanières, parcequ’on est d’accord…

Des liens pour poursuivre la journée du Blog Day : http://technorati.com/tag/blogday2008
le site du Blog Day: http://www.blogday.org



Le Lance-pierre (avec un Y)

Le XIXème siècle est celui des grands progrès affichetechniques, comme entre autres ceux de la chimie du caoutchouc : c’est en effet en 1891 que Mr Michelin, Edouard de son prénom, crée les premiers pneumatiques démontables contenant une chambre à air composée du dit matériau. A l’époque, leur élasticité était bien supérieure à celle actuelle, et l’homme, en grand chasseur, profita de la découverte pour l’utiliser à son tour comme base d’un système de lancement de projectile :
le lance-pierre…


Le lance-pierre (tire-boulette ou fronde) est donc une arme de jet constituée d’un manche supportant deux branches en « Y » sur lesquelles sont attachées des bandes élastiques, parfois elles-même reliées à une bande souple (généralement en cuir).

santo

Pour l’utiliser, rien de plus simple : placez un caillou sur la bande de cuir en le maintenant par le pincement de deux doigts. Mettez en tension l’élastique en éloignant le bras qui tient le manche vers l’avant (et non pas en tirant le projectile en arrière, héééé oui, fallait le savoir…). Relâchez la pression des doigts sur le caillou : le caillou est lancé…

180pxastgabel.jpgSachez que pour obtenir un tir précis, il vous faudra tenir compte de la densité de la matière du projectile (c’est-à-dire son poids par rapport à son volume), mais aussi de sa rotondité (à savoir la rondeur de sa forme), pour l’aérodynamisme.

Aussi, sa force d’impact et sa trajectoire dépendront de son « énergie cinétique » (énergie de mouvement).
A savoir :
- de la force de tension exercée sur l’élastique (est-ce qu’on tire fort sur l’élastique ?)
- du facteur d’élasticité de l’élastique (souple ou rigide ?)
- de la dimension de l’élastique (longueur, largeur et épaisseur).
- du poids du projectile et de la nature de sa surface (dure ou molle)

 

(suite…)



Le Palais de cailloux du Facteur Cheval

Il était un facteur. Il était un facteur qui aimait les cailloux. Il était un facteur qui, au fil de ses tournées journalières de 34 kilomètres (!!!) dans la Drôme, ramassait les pierres et les glissait dans ses poches. Il était un facteur qui, au grès de ses rêves de voyages (certainement nourris par l’expansion de la carte postale, née en France en 1873, pleine époque coloniale), se mit en tête de construire un « Palais Idéal ». Il était un drôle de facteur : le Facteur Cheval….

mediumtimbrepalaisideal2.jpg

«J’avais dépassé depuis trois ans ce grand équinoxe de la vie qu’on appelle quarantaine. Cet âge n’est plus celui des folles entreprises et des châteaux en Espagne. Or, un jour du mois d’avril en 1879, en faisant ma tournée de facteur rural […] mon pied accrocha quelque chose qui m’envoya rouler quelques mètres plus loin [...] Je fus très surpris de voir que j’avais fait sortir de terre une espèce de pierre à la forme si bizarre, à la fois si pittoresque que je regardais autour de moi. Je vis qu’elle n’était pas seule. Je la pris [...] et je l’apportais soigneusement avec moi. A partir de ce moment, je n’eus plus de repos matin et soir. Je partais en chercher; quelquefois je faisais 5 à 6 kilomètres et quand ma charge était faite je la portais sur mon dos...
(suite…)



Pensée du jour…

Plaine du Tibet…
plainetibet351x234.jpg

« Un tout petit caillou peut briser une grande jarre… »
Proverbe chinois (!!!)



Compter des cailloux…

Il y a 40 000 ans, nos ancêtres savaient déjà dénombrer des objets en utilisant un système à la fois simple et efficace : associer chaque élément d’une collection à dénombrer à un autre élément plus facile à manipuler. Les premières traces de dénombrement ont été découvertes sous la forme d’entailles sur des os ou des bois de renne.

1Un autre système bien pratique consistait à associer un petit caillou à chaque objet à dénombrer : autant de cailloux que d’objets… Seulement, si le lot d’objets était trop important, le nombre d’équivalents devenait à son tour ingérable. Outre les risques d’erreurs (allez entasser 1236 petits cailloux vous !), on risquait vite d’être encombré. On dut donc 2créer de nouvelles unités de comptage. Chaque fois que 10 petits cailloux étaient utilisés, on les remplaçait par un caillou plus gros ou d’une couleur ou d’une forme différente… Aussi pour 1236 objets, il suffisait d’utiliser seulement 1 gros caillou noir, 2 gros cailloux blancs, 3 petits cailloux noirs et 6 petits cailloux blancs. Ainsi, 12 cailloux peuvent en dénombrer 1236 !

(suite…)



Feuille-Caillou-Ciseaux… Chifoumi !

Feuille-Caillou-Ciseaux est un jeu né en Chine. Selon un livre nommé Wǔzázǔ écrit par Xiè Zhàozhì vers la fin de la période Ming (1368-1644), les seigneurs de la dynastie Han jouaient à un jeu appelé shǒushìlìng qui est considéré comme étant Feuille-Caillou-Ciseaux.

La Mourre (dérivé de FCC), toujours

Il n’y a aucune trace de ce jeu en Occident avant qu’il n’y ait de contacts directs avec l’Asie.

Hier encore chez les Maîtres du MondeLes auteurs occidentaux de la fin du XIXe siècle l’ont seulement mentionné comme un jeu asiatique, mais il s’est fait connaître et il est courant de voir encore les Maîtres du Monde y jouer, réglant ainsi dans le plus grand sérieux les question sur l’avenir de notre planète…

Les Chinois et les Coréens utilisent le tissu à la place du papier, alors que les Japonais l’ont renommé feuille. Aussi, une variante du nom de ce jeu, chifoumi, viendrait du japonais Hi-fu-mi, qui signifie « Un-deux-trois ».

Il se pratique avec comme seul outil ses propres mains et celles de votre adversaire.
Praticable partout, il est compréhensible pour tout le monde (quasiment universel) et permet de faire jouer toutes les catégories de personnes ensemble sans discrimination. Aussi les gagnants et perdants sont facilement identifiables : il permet donc de trancher facilement lors d’un conflit entre deux personnes

Enfin les règles sont simples et en général déjà connues par tous :

1, 2, 3…

caillou
Le caillou casse les ciseaux

ciseaux
Les ciseaux coupent la feuille

Feuille
La feuille enveloppe le caillou


Ainsi chaque coup bat un autre coup, fait match nul contre le deuxième (son homologue) et est battu par le troisième.

Pour les variantes régionales les plus délirantes, sachez, si vous allez là-bas, qu’il vous faudra mimer « Eléphant / Etre Humain / Fourmi » en Indonésie ; et « Serpent / Grenouille / Limace », ou « Feu / Serpent / Eau », ou encore « Chef de village / Tigre / Mère du chef du village »(!!!) au Japon… Franchement, je veux bien voir comment on y joue en vrai…!!!

FCCEt puis pour certains, c’est un vrai sport : rendez-vous vite en Suisse au « Championnat Interplanétaire de F.C.C. » (allez vite voir la vidéo, c’est du délire !!!)

Ils sont vraiment trop forts les Suisses



Inushuks 2 : Debout les Cailloux

Discours donné à l’occasion de la cérémonie d’investiture dans l’Ordre du Canada, Ottawa, le 21 février 2003 par Adrienne Clarkson

« …Il y a parfois eu un guide dans votre cartographie mentale, une ou plusieurs personnes qui vous ont aidés à devenir la personne que vous deviez être. Des gens comme des Inushuks qui indiquent la direction àarnaktauyokinukshuk2235x250.jpg travers le désert blanc qu’est notre Nord. Ils ont aidé à donner forme et orientation à votre but, ou à ce que vous croyiez être votre but. Si ces personnes sont ici avec vous aujourd’hui, c’est parce que vous les avez incluses dans votre carte de rêve mentale. Ils représentent les coordonnées de votre géographie spirituelle. Ils vous ont aidés à suivre un sentier du rêve. Tout au long de ce sentier, vous avez rassemblé expérience, intuition et talent au service d’un accomplissement remarquable. Ayant voyagé le long de ces sentiers du rêve, vous pouvez aider les autres en les leur interprétant grâce à des représentations qu’ils pourront suivre. C’est de cette manière que les exploits personnels peuvent servir les intérêts supérieurs du bien commun. C’est de cette responsabilité spéciale dont je parlais. Vous tous êtes maintenant devenus des Inushuks qui doivent indiquer la voie aux autres, les guider, les encourager, devenir des symboles de ce qu’on peut réaliser dans notre société – si dans notre âme nous connaissons le chemin, si nous suivons notre piste de rêve. »

Image : Germaine Arnaktauyok

 



Inukshuks 1 : les Hommes-Cailloux

inukshukbuild1.jpgPartout dans le monde, des peuples anciens ont érigé des amoncellements de pierres. Cependant, l’Arctique est un des rares endroits où ils tiennent encore…

Le terme inukshuk signifie « forme humaine », en inuktitut (langue inuite). C’est une extension de « inuk », qui veut dire « être humain ».
Les inukshuks comptent parmi les objets les plus importants créés par les Inuits, premiers habitants de certaines parties de l’Alaska, de l’Arctique canadien et du Groenland. inuksbnbnhuk.jpgFaute de points de repère dans la toundra, les inuksuit ont plusieurs fonctions et sont notamment employés comme aides de chasse : les plus importants sont ceux qui aidaient à chasser le caribou. Ils étaient généralement constitués de deux ou trois pierres et disposés en lignes convergentes le long de la voie de migration des hardes (les Inuits plaçaient, en guise de cheveux, de la bruyère de l’Arctique autour des pierres…). Ainsi, en pleines terres, une jambe ou un bras d’inukshuk peut indiquer un chemin. Un inukshuk trouvé près d’un lac montre qu’on trouvera du poisson dans le lac à égale distance entre la figure rocheuse et la ligne de rivage. Ils servaient aussi pour la navigation (la jambe d’un inukshuk érigé près d’un cours d’eau ou de la côte peut pointer vers une voie navigable), comme points de coordination, d’indicateurs et de centres de message (« Vous êtes déjà passé par ici. Vous êtes sur la bonne voie »), mais aussi comme abri contre le blizzard. Dans le paysage sauvage de l’arctique, ces symboles du mode de vie traditionnel des Inuit sont parfois les seuls vestiges du passage d’un être humain.

Outre leurs fonctions terrestres, les inukshuks avaient aussi un sens spirituel, comme en témoigne par exemple Adrienne Clarkson dans un discours (lire) et étaient objets de vénération : certains inukshuks témoignent du respect porté à un être cher ou servent de monument funéraire. La tradition inuite interdit la destruction des inukshuks. Alors Patushokayu.

nlc006796v2100x100.jpg Les photos de Dave Brosha

inukshuk100x97.jpg La vidéo dans la minute d’Histoire d’Historica



123

Taoundart Net |
pierredu27 |
Entrez, faites comme chez vous |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ma vie les animaux
| gogo
| fuller47