Rond comme un caillou en bois

511bicraiulsl500aa240.jpg » On a retrouvé chez eux [les hommes préhistoriques] des osselets et des cailloux ronds avec un peu de peinture dessus, près des restes des feux de bois où ils posaient leurs gamelles. Déjà leurs enfants étaient nombreux et très joueurs. Ils domestiquèrent même des petits chiens sauvages et des oursons, il y a plus de dix mille ans. Ils bricolaient des cailloux et des billes pendant que leurs parents taillaient des arcs. Mais comme ils étaient souvent tout nus, ils ne pouvaient pas les mettre dans leurs poches et ainsi ils les ont perdus. J’ai quand on retrouve ces objets d’un autre temps. »

 » J’adore casser des cailloux, espérant toujours en eux un trésor, découvrir ce qu’ils ont à l’intérieur. Dans leur ventre. »

Extraits de « Rond comme un caillou en bois » de P. Cloux et F. Cinquin, aux éditions de « l’atelier du poisson soluble », petit cabinet des curiosités ouvrant le chemin aux déambulations de notre imaginaire… 



1 commentaire

  1. eleonor 5 août

    je connaissais rond comme une queue de pelle, oui je sais c’est plus terre a terre…
    quant à casser des cailloux ça je sais que tu aimes !!!
    merci pour le père Thomas qui berce et câline quelques jours…

Laisser un commentaire

Taoundart Net |
pierredu27 |
Entrez, faites comme chez vous |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ma vie les animaux
| gogo
| fuller47