Encelade, le Géant prisonnier des cailloux

etna.jpg
« Mais juste à côté tonne l’Etna au milieu d’horribles bouleversements. Tantôt il projette dans les airs un sombre nuage, tout fumant de noirs tourbillons et de cendres ardentes, et il soulève des gerbes de feu si haut qu’il semble lécher les étoiles ! Tantôt, dans un vomissement, il dresse des masses de roc, entrailles arrachées à la montagne, où il accumule avec bruit des pierres liquéfiées, ou il brûle en bouillonnant au fond de son abîme« . Virgile, l’Enéide (III, 570, 582).

Tous les symboles de la gigantomachie (lutte des géants et des dieux ) semblent avoir été empruntés aux phénomènes volcaniques, aux souvenirs des éruptions et des tremblements de terre :

613pxathenaenkeladoslouvreca3662.jpgLes Géants, fils de Gaïa, la Terre (qui les a engendrés pour venger les Titans que Zeus avait enfermés dans le Tartare) entassent des montagnes comme on entasse des cailloux, et les projètent contre le palais de l’Olympe. Ils manient de grands arbres devenus des torches, vomissent des flammes et font entendre d’effrayantes clameurs. Vaincus ils sont confinés sous les rocs tourmentés où persistent des manifestations du volcanisme.
Ainsi, les profondeurs de l’Etna devinrent la dernière demeure du puissant Géant Encelade

encelade12.jpgTous les dieux prennent part au combat dont l’enjeu est le gouvernement du monde ; Encelade s’enfuyait désespéré au milieu des plaines ardentes. Son souffle était bruyant et la sueur lui coulait du front. Il se savait poursuivi par Athéna et il se retournait souvent en arrière, la crainte dans le regard. Le char de feu fondit sur lui comme l’éclair.

encelade11.jpgLa force puissante d’Athéna le souleva dans les airs…. Lui, le Géant qui avait essayé de gravir l’Olympe pour déloger les Dieux était perdu, et il le savait… Tremble Encelade !!! Zeus a ordonné ta punition. Tu vas être enseveli à vie dans les profondeurs de la Terre d’où jamais tu n’aurais du sortir…Athéna projeta alors Encelade sur une île de la Méditerranée.

encelade10.jpgLa force fut telle que le corps d’Encelade fit exploser l’île qu’Athéna avait choisie pour devenir la demeure éternelle d’Encelade. . . Une pluie de roches en fusion commença à se déverser sur lui dans un tonnerre assourdissant. Sa bouche ouverte voulait crier sa douleur et sa haine, mais il ne réussissait qu’à émettre des sons désarticulés et à dégager une odeur fétide…

encelade9.jpg Son regard lançait des éclairs, ses mâchoires n’étaient plus qu’un rictus d’effroi. Son corps s’engloutit dans la lave incendescente. Dans un ultime geste de défi, il empoigna un rocher dans sa main droite, prêt à le lancer dans les airs.

encelade8.jpgMais il continuait de pleuvoir des cailloux, et cette main aux doigts puissants était déjà à moitié morte : sans aucune force, elle ne pouvait plus le libérer de l’amas de roches encore brûlantes.

Bientôt son corps disparut, totalement enseveli. La montagne avait emprisonné le Géant Encelade pour toujours … Mais
les anciens de Taormina racontent que, parfois dans la nuit, on peut encore entendre les pleurs de désespoir d’Encelade emprisonné dans la montagne et que la lave qui coule de l’Etna n’est que le crachat du Géant qui crie toujours sa haine des Dieux !
encelade7.jpg

Ce magnifique bassin est l’oeuvre de Gaspard Marsy. Il date de 1675, et se trouve au Parc du Château de Versailles…



1 commentaire

  1. laura 31 mars

    superbe comme histoire!!!!

Laisser un commentaire

Taoundart Net |
pierredu27 |
Entrez, faites comme chez vous |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ma vie les animaux
| gogo
| fuller47