Happy Blogday to you !!!

badgeyellow.gif
Le mot BLOG, correspond de manière graphique à 3108
(3 pour le B, 1 pour le l, 0 pour le o et 8 pour le g )
Mais 3108 correspond aussi à une date : le 31 Août
Voila pourquoi aujourd’hui, c’est le Blog Day….

Le Blog Day, c’est un jour pour faire connaître d’autres blogs, donc d’autres cultures et d’autres centres d’interêts, créés par des gens très sérieux et par d’autres plus farfelus… Il en est tellement que le choix n’est pas évident. Hum hummmm, après mure réflexion, je vous présente donc ma petite sélection :

- Une année à Ethnicité, où il fait bon vivre…,
- Krapo-arboricole, le blog des Géants Verts, où règne le végétal…
- Faune, défenseur des nanimaux en herbe (et pas que des insectes)…
- Rubulo, photo-BD en français, fotostrioj en esperanto…
- Les caravanières, parcequ’on est d’accord…

Des liens pour poursuivre la journée du Blog Day : http://technorati.com/tag/blogday2008
le site du Blog Day: http://www.blogday.org



Le Lance-pierre (avec un Y)

Le XIXème siècle est celui des grands progrès affichetechniques, comme entre autres ceux de la chimie du caoutchouc : c’est en effet en 1891 que Mr Michelin, Edouard de son prénom, crée les premiers pneumatiques démontables contenant une chambre à air composée du dit matériau. A l’époque, leur élasticité était bien supérieure à celle actuelle, et l’homme, en grand chasseur, profita de la découverte pour l’utiliser à son tour comme base d’un système de lancement de projectile :
le lance-pierre…


Le lance-pierre (tire-boulette ou fronde) est donc une arme de jet constituée d’un manche supportant deux branches en « Y » sur lesquelles sont attachées des bandes élastiques, parfois elles-même reliées à une bande souple (généralement en cuir).

santo

Pour l’utiliser, rien de plus simple : placez un caillou sur la bande de cuir en le maintenant par le pincement de deux doigts. Mettez en tension l’élastique en éloignant le bras qui tient le manche vers l’avant (et non pas en tirant le projectile en arrière, héééé oui, fallait le savoir…). Relâchez la pression des doigts sur le caillou : le caillou est lancé…

180pxastgabel.jpgSachez que pour obtenir un tir précis, il vous faudra tenir compte de la densité de la matière du projectile (c’est-à-dire son poids par rapport à son volume), mais aussi de sa rotondité (à savoir la rondeur de sa forme), pour l’aérodynamisme.

Aussi, sa force d’impact et sa trajectoire dépendront de son « énergie cinétique » (énergie de mouvement).
A savoir :
- de la force de tension exercée sur l’élastique (est-ce qu’on tire fort sur l’élastique ?)
- du facteur d’élasticité de l’élastique (souple ou rigide ?)
- de la dimension de l’élastique (longueur, largeur et épaisseur).
- du poids du projectile et de la nature de sa surface (dure ou molle)

 

(suite…)



La légende de la Pierre qui Tourne

Chuuuuut, écoutez l’histoire….

Image de prévisualisation YouTube



Quand un caillou veut changer d’endroit…

« Il paraît que les cailloux possèdent un pouvoir hypnotique qui leur permet de se déplacer : quand un caillou veut changer d’endroit, il attend que quelqu’un passe, il l’hypnotise, le passant le ramasse et l’emporte ailleurs. » Goria

dscf8312.jpg dscf8363.jpg dscf8356.jpg
dscf8340.jpg dscf8292.jpg
dscf8286.jpg dscf8278.jpg

Et quand un caillou veut traverser la mare, il attend que passe une grenouille…



Gargantua à Sérignac (in the Lot)

Il y a fort fort longtemps, un couple de géants, certainement Gargantua et son aimée, parcoururent le Lot avec dans l’idée d’édifier une église à Cambayrac. Arrivés en haut d’un champ, à Sérignac, très exactement au lieu dit des « Garroustes », ils purent enfin apercevoir le petit village (village pourtant situé à 13 km de là, mais ils ont de bons yeux, ces géants).

dscf7958.jpg dscf7955.jpg dscf7951.jpg

Hélas, celui-ci était déjà pourvu d’un édifice du genre. Les bras leur en tombèrent et avec, les lourdes pierres qu’ils trimballaient. Ce tas de pierre forma ainsi un dolmen, autrement nommé le Tombeau ou Roc du Géant (Beaucoups de sites gargantuesques revendiquent la sépulture du géant. Nous, nous savons bien qu’elle n’est pas ici : il faudrait être complètement fada pour creuser un trou de la taille d’un géant dans tout ce caillou….). Aujourd’hui il n’en reste que des vestiges, car la table (la dalle supérieure) à malheureusement disparu.

dscf7966.jpg dscf7976.jpg

dscf7964.jpg

Mais vous pouvez toujours vous y rendre, et pour cela rien de plus simple :
dscf8378copier2.jpgRejoignez Sérignac en passant par Floressas. Arrivés à l’entrée du village, retournez-vous : vous apercevrez le point culminant du lieu. Coupez à travers champs et remontez en lisière de forêt : juste après la tranche creusée pour l’eau, caché dans les fourrés, vous verrez enfin le fameux édifice. Si vous êtes perdus, demandez au gentil Môssieur de la ferme des Garroustes. Il se fera un plaisir de vous en indiquer le chemin…

Aussi, on entend parfois certains habitants de Floressas, surement jaloux des gargantuesques cailloux de Sérignac, parler d’un autre tumulus ou de « pierres plantées » au lieu dit « Peyre Rouge ». Les gaulois y auraient fait des sacrifices humains, ce qui aurait donné à la terre sa couleur rouge… L’abbé Relhié (curé à Floressas de 1910 à 1916, qui, grâce à ses recherches, a laissé une monographie assez complète sur l’histoire de Floressas) refusa cette légende, et précisa qu’à Peyre Rouge, il n’a jamais eu « que d’énormes blocs erratiques de grés ferrugineux ; de tumulus, pas de traces »… Hum huuuumm…

Trouvez un site Gargantuesque près de chez vous dans « Gargantua, roi d’Utho…pic »



« Plouf » crie le caillou

«Plouf», ou «plop»… Tel est le cri du caillou qui se jette à l’eau.
plop.jpgIl est produit par la fermeture de la cavité de l’air entraîné lorsque le caillou pénètre dans l’eau. Les chercheurs français du Laboratoire de physique de la matière condensée et nanostructures (CNRS/Université Lyon I) se sont très sérieusement penchés sur l’étude de ce phénomène : celui-ci dépend en effet de la vitesse d’impact du caillou (qui doit dépasser un certain seuil pour que l’on entende un «plouf»), ainsi que de la nature de sa surface.

Pour réaliser ce travail, ces messieurs ont donc filmé à 3000 à 4000 images/seconde et ce pendant plus de six mois la chute de billes et de cailloux dans un aquarium depuis une hauteur de 1,25 mètre. «Nous avons filmé pour voir la différence. […] Ce sont les détails qui nous intéressent.»

Image de prévisualisation YouTube

Lorsqu’un caillou entre dans l’eau, un fin film d’eau monte le long de la pierre. Ce film se comporte différemment en fonction de sa surface…

(suite…)



Bien serré au creux de ta paume…

ok300x400.jpg
Bien serré au creux de ta paume,
Le caillou blanc ramassé en chemin
S’est endormi, tiède comme un oiseau

Mais soudain on dirait qu’il bouge
Il vient de frémir dans ta main,
C’est un coeur qui bat sourdement,

Un simple caillou blanc
Comme le cœur du monde dans ta main.

 

Pierre Gabriel
Le Printemps des poètes,
Seghers, Paris 2004, p. 89

Merci Krapito pour ce joli poème….



Encelade, le Géant prisonnier des cailloux

etna.jpg
« Mais juste à côté tonne l’Etna au milieu d’horribles bouleversements. Tantôt il projette dans les airs un sombre nuage, tout fumant de noirs tourbillons et de cendres ardentes, et il soulève des gerbes de feu si haut qu’il semble lécher les étoiles ! Tantôt, dans un vomissement, il dresse des masses de roc, entrailles arrachées à la montagne, où il accumule avec bruit des pierres liquéfiées, ou il brûle en bouillonnant au fond de son abîme« . Virgile, l’Enéide (III, 570, 582).

Tous les symboles de la gigantomachie (lutte des géants et des dieux ) semblent avoir été empruntés aux phénomènes volcaniques, aux souvenirs des éruptions et des tremblements de terre :

613pxathenaenkeladoslouvreca3662.jpgLes Géants, fils de Gaïa, la Terre (qui les a engendrés pour venger les Titans que Zeus avait enfermés dans le Tartare) entassent des montagnes comme on entasse des cailloux, et les projètent contre le palais de l’Olympe. Ils manient de grands arbres devenus des torches, vomissent des flammes et font entendre d’effrayantes clameurs. Vaincus ils sont confinés sous les rocs tourmentés où persistent des manifestations du volcanisme.
Ainsi, les profondeurs de l’Etna devinrent la dernière demeure du puissant Géant Encelade

(suite…)



Taoundart Net |
pierredu27 |
Entrez, faites comme chez vous |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ma vie les animaux
| gogo
| fuller47