Compter des cailloux…

Il y a 40 000 ans, nos ancêtres savaient déjà dénombrer des objets en utilisant un système à la fois simple et efficace : associer chaque élément d’une collection à dénombrer à un autre élément plus facile à manipuler. Les premières traces de dénombrement ont été découvertes sous la forme d’entailles sur des os ou des bois de renne.

1Un autre système bien pratique consistait à associer un petit caillou à chaque objet à dénombrer : autant de cailloux que d’objets… Seulement, si le lot d’objets était trop important, le nombre d’équivalents devenait à son tour ingérable. Outre les risques d’erreurs (allez entasser 1236 petits cailloux vous !), on risquait vite d’être encombré. On dut donc 2créer de nouvelles unités de comptage. Chaque fois que 10 petits cailloux étaient utilisés, on les remplaçait par un caillou plus gros ou d’une couleur ou d’une forme différente… Aussi pour 1236 objets, il suffisait d’utiliser seulement 1 gros caillou noir, 2 gros cailloux blancs, 3 petits cailloux noirs et 6 petits cailloux blancs. Ainsi, 12 cailloux peuvent en dénombrer 1236 !

C’est sur ce principe que des peuples extraordinaires allaient établir les bases du « vrai calcul » (le mot calcul vient du latin calculus (« caillou »)). Aussi, comme tout le monde a commencé à compter sur ses doigts, la plupart des civilisations adoptèrent un système de numération de base dix. Cependant quelques originaux choisirent la base douze. Les Mayas, Aztèques, Celtes et Basques, s’étaient rendus compte qu’en se penchant un peu, on pouvait aussi compter sur ses orteils, et ils adoptèrent la base vingt. Les Sumériens, eux, comptaient, on ne sait pas pourquoi, en base soixante. C’est d’ailleurs de là que vient la division des heures en soixante minutes et des minutes en soixante secondes.

Pour en savoir plus sur les nombres…



Laisser un commentaire

Taoundart Net |
pierredu27 |
Entrez, faites comme chez vous |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ma vie les animaux
| gogo
| fuller47